Le collier cervical : un instrument orthopédique efficace

Renfermant la moelle épinière, le cou a pour rôle principal le maintien de la tête et le soutien de son poids. Le cou permet aussi la réalisation des mouvements et le maintien de la posture. Certaines personnes peuvent présenter des douleurs assez fortes au niveau du cou qui gênent les mouvements.

On parle ici de la cervicalgie. Cette douleur peut commencer au niveau des muscles, des tendons, des ligaments ou des disques vertébraux. Pour traiter ce malaise, un collier cervical peut être indiqué dans plusieurs cas de cervicalgies.

L’objectif est de restreindre les mouvements de la tête et soulager ces douleurs parfois atroces. Comment choisir alors son collier cervical et quelles sont les précautions à prendre en le portant?

Comment choisir son collier cervical ?

Le collier cervical est disponible chez les spécialistes de vente instrument orthopédique en Tunisie. Il est destiné à maintenir fortement les vertèbres cervicales atteintes et minimiser les mouvements de la tête. Cet instrument existe en plusieurs tailles et formes : souple, rigide, semi-rigide… Ainsi, vous pouvez trouver :

Le collier cervical souple ou C1 :

Fabriqué en mousse, le collier cervical souple est destiné à maintenir les vertèbres sans immobiliser complètement le cou. Il assure plus de confort et de repos aux muscles cervicaux. Ce collier procure une certaine chaleur en le portant en vue de calmer un peu les douleurs. Il assure ainsi un effet antalgique et décontractant.

Le collier cervical semi-rigide ou C2 :

Ce type d’instrument orthopédique limite les mouvements de rotation mais surtout l’hyper extension du cou. Ce collier est de grand secours pour la décontraction musculaire et la correction de la posture. Dans la plupart des cas, ce collier n’est pas réglable à la hauteur.

Le collier rigide ou C3 :

D’abord, il s’agit d’un collier réglable dans la hauteur. Il assure une immobilisation plus importante et une diminution considérable de l’amplitude des mouvements. L’objectif est de stabiliser et de décharger le rachis cervical. L’appui mentonnier de ce collier assure un meilleur relâchement des muscles.

Le collier cervical C4 ou minerve :

Vous cherchez un instrument pour un soutien renforcé ? La minerve est faite pour vous. Grâce à son appui occipital, sternal et mentonnier, ce collier permet une immobilisation totale du rachis. De plus, il est très extrêmement utile dans l’immobilisation de la colonne vertébrale. En mettant une minerve, vous pouvez diminuer le risque d’aggravation de traumatisme du rachis.

Le collier cervical pour enfant :

collier cervicalAdapté au petit cou d’un enfant, ce cou peut s’adapter facilement à la morphologie des petits. Il peut être semi rigide ou souple. Comme pour les adultes, le collier cervical pour enfant limite les mouvements de la rotation et assure un bon soutien pour la tête.

Les précautions à prendre pour mettre un collier cervical

Porter un collier cervical pendant une courte période a de bons effets sur le rachis et les muscles du cou. Le mettre longtemps pourrait être à l’origine d’un relâchement musculaire très important. En effet, le port du collier empêche le muscle de fonctionner normalement.

La durée du port du collier cervical varie selon la pathologie à soigner. Dans le cas d’un torticolis, une durée de quelques jours serait suffisante. Par contre, dans le cas d’une entorse, il convient de mettre le collier pendant quelques semaines. Si vous souffrez d’une arthrose, il convient de porter cet instrument uniquement pendant les crises de douleurs.

Si votre cas nécessité le port d’un collier rigide pendant plusieurs jours, un sevrage progressif avec un collier de moins en moins rigide doit être réalisé Qu’il soit destiné à un enfant ou à un adulte, le collier cervical est de grand secours dans le soulagement des douleurs cervicales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *