Les ralentisseurs de vitesse, les normes et les législations

Dans certaines circonstances, la pose de ralentisseur est une option indispensable pour assurer la protection d’un lieu et les usagers de la route contre d’éventuels chauffards. Outre les radars, les ralentisseurs figurent ainsi parmi les outils qui permettent d’inciter les conducteurs à réduire leur vitesse, notamment en ligne droite et essentiellement à des endroits fortement fréquentés par des piétons. Quels sont dans cette mesure les différents types de casseurs de vitesse ? Quelles sont les normes à respecter ? Existe-t-il des réglementations spécifiques à ce type d’installation ?

Quels sont les différents types de ralentisseur de vitesse ?

1

Dos d’âne

Parmi les plus connus, il y a le dos d’âne. C’est le plus ancien des ralentisseurs de vitesse. Plus connu par l’appellation « gendarme couché », le dos-d’âne est facilement reconnaissable par sa bosse perpendiculaire à la route. Le gendarme couché est généralement installé sur une voie qui reçoit un flux important de véhicules quotidiennement. Un dos-d’âne fait généralement 100 millimètres de hauteur pour une longueur 4 mètres.

2

Coussin berlinois

Il y a ensuite le coussin berlinois. C’est un type de ralentisseur qui a récemment fait son apparition. Il se différencie du dos-d’âne classique par sa forme particulière. C’est en effet d’une plaque carrée surélevée. Ce modèle offre particulièrement certains avantages. Il ne gêne pas par exemple les camions et les deux-roues. Grâce à ce dispositif, aucune accélération précoce n’est possible. C’est également un modèle facile à installer et à enlever.

3

Ralentisseur rugueux ou bande sonore

Puis, il y a le ralentisseur rugueux ou bande sonore. Il ressemble grandement à son cousin, le dos-d’âne à la seule différence qu’il est très fin. Ce ralentisseur est installé par groupes de six et a la particularité d’émettre un bruit qui avertit instantanément les automobilistes à réduire leur vitesse. On le retrouve essentiellement sur les autoroutes aux abords des péages. D’autres casseurs de vitesse tels que les chicanes, le créneau, l’écluse, le ralentisseur passe câble, le ralentisseur trapézoïdal ainsi que la courbe serrée sont des dispositifs qui sont également réputés.

Normes d’installation

Dans le cadre de l’installation de ralentisseurs de vitesse, des réglementations sont de rigueur. Les casseurs de vitesse doivent en effet être parfaitement calibrés aux normes promulguées par l’État dans le cadre de la cohabitation entre usagers de la route et les véhicules. Par exemple, l’implantation d’un dos-d’âne ou d’un coussin berlinois est limitée au niveau des aires de repos routières, les aires de services, aux agglomérations. Il est également formellement interdit de tracer un passage piéton sur ce type de ralentisseur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>