Les scellés, un dispositif de sécurité essentiel

Afin de protéger les biens et les marchandises, les systèmes de scellés sont des équipements indispensables. Ces mécanismes de sécurité permettent l’inviolabilité d’une pièce, de conteneurs, de compteurs ou autres espaces sensibles.

A quoi servent les scellés de sécurité ?

Il existe toute une gamme de scellés différents en fonction de l’usage qui en est fait.
Les scellés de sécurité sont, dans la majeure partie des cas, utilisés pour garantir le contrôle des marchandises dans le domaine routier, maritime ou même ferroviaire. En effet, apposer un scellé sur des conteneurs, des wagons ou des remorques permet de garantir l’intégrité des marchandises transportées ainsi que leur traçabilité. Ces systèmes peuvent être également utilisés pour conserver l’intégrité structurelle de matériels sensibles comme des extincteurs, garantissant par le fait la capacité du matériel scellé à répondre aux exigences de son utilisation.

Quel scellé utiliser ?

De par sa nature, un scellé se doit d’apporter une haute résistance afin de ne pas se voir facilement forcé. Il existe différentes sortes de matériels, du scellé plastique pour les coffres ou les portes d’accès, au scellé métallique pour les transports par camions ou trains, en passant par un scellé clou, utilisé plus généralement pour les transports en longs courriers par voie maritime ou aérienne. La résistance de ces mécanismes de sécurité peut être renforcée par un système de numérotation permettant de procéder à une traçabilité accrue des marchandises transportées. Les services douaniers sont les principaux utilisateurs de ces systèmes et les seuls habilités à les ouvrir pendant la période de transport afin de procéder à divers contrôles.

Les systèmes en plastiques sont généralement prévus pour un usage unique. Afin d’apporter une sécurité maximale à vos biens, il est possible de cumuler les systèmes de scellés (scellé en plastique, scellé métallique, etc) sur un même chargement ou emballage.

Maria Escala

Coucou c'est moi Maria Escala !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *