La maquette industrielle

En tant que professionnel dans l’industrie du bâtiment, l’industrie chimique ou encore l’industrie automobile, il est fort possible que vous deviez modéliser des projets. Si de nos jours, l’outil informatique permet de créer des modélisations très abouties en 3D, rien ne peut remplacer, pour la visualisation correcte de vos créations, une maquette industrielle.

maquette industrielle

Qu’est-ce c’est?

Pour donner une définition simple, une maquette industrielle permet de représenter complètement ou partiellement un objet, un bâtiment, ou encore un système, qui existent déjà ou qui sont encore en projet. Le but de cette construction est d’avoir une vue d’ensemble du projet, ou d’avoir une vue sur un aspect spécifique pour le tester et éventuellement le valider.

La maquette fonctionnelle permet, elle, d’étudier le comportement d’un projet afin de s’assurer qu’il fonctionne comme voulu. Il existe différents types de maquettes industrielles.

La maquette d’exposition

Elles permettent de présenter et de convaincre, elles peuvent être pédagogiques afin d’expliquer un processus (le processus de recyclage des déchets par exemple). Elles servent aux musées, aux écoles, mais aussi aux professionnels qui souhaitent démontrer la qualité de leur projet avant de pouvoir le construire à taille réelle. Elles permettent aussi la présentation d’un concept.

La maquette de process

Elles permettent d’expliquer et d’exposer des procédés ou des chaînes de fabrication. Elles peuvent être utilisées dans le cadre éducatif, pour les écoles d’ingénieurs par exemple, ou pour les entreprises afin de montrer comment marche un procédé de fabrication aux employés.

La maquette de sites industriels

Elles servent à la représentation d’un site industriel, ce qui permet d’avoir une vision d’ensemble d’un bâtiment qui, une fois construit, est évidemment impossible de voir dans sa globalité.

La maquette d’étude

Elles permettent d’expérimenter puis de valider le projet représenté. Parfois des défauts de construction ne peuvent se repérer en 2D, c’est exactement pour cela qu’il est souvent mieux de recourir à une maquette d’étude pour le prototypage du produit et pour s’assurer que le projet peut être réaliser sans danger.

Comment fabrique-t-on une maquette ?

Afin de créer une maquette, le maquettiste professionnel utilise plusieurs matériaux basiques : le papier, le carton, le métal, la mousse, le bois, le plâtre, etc. Il vous demandera quel matériau correspondra le plus à vos besoins. Puis, il réalisera plusieurs croquis, dessins et plan de la structure avant de se lancer dans la conception du projet. La base du projet sera réalisée dans le matériau choisi puis les détails sont ajoutés grâce à d’autres matériau afin de rendre le projet le plus réaliste possible. Cela peut paraître futile, mais dans le cas d’une maquette fonctionnelle, il est très important de recréer les conditions dans lesquelles le processus testé sera créé.
Par conséquent, la plupart des modèles réduits se réalisent à la main, mais de nos jours, de nouvelles technologies permettent d’être plus précis et plus efficace tout en fabriquant des projets moins onéreux. L’utilisation d’une imprimante 3D, aussi appelée procédés de fabrication additive, le fraisage CNC (ou usinage numérique) ou la découpe laser remplacent aujourd’hui de plus en plus le processus de conception de la maquette à la main.

Qui peut réaliser une maquette ?

Réaliser une maquette n’est pas quelque chose de banal, en particulier si celles-là sont destinées à représenter un de vos produits ou un de vos projets. Par conséquent, vous devez recourir aux services d’un maquettiste professionnel spécialisé en architecture et en représentation d’objets industriels.
Un bon maquettiste a eu une formation qui lui a appris à respecter vos demandes, le cahier des charges donc, et vos délais. Il doit aussi être formé au dessin industriel à partir de photographies ou de descriptions textuelles pour la création de maquettes
Enfin, il sait aussi utiliser les logiciels numériques nécessaires à son travail afin d’en tirer le meilleur pour ses projets. Il sait vous conseiller aussi sur les types de matériaux à utiliser pour que vos idées soient représentées au mieux.
Si vous cherchez un maquettiste architectural, assurez-vous de vous documenter sur son parcours scolaire : la plupart des maquettistes ont obtenu un bac technologique STI2D Spécialité architecture et construction ou un bac pro Agencement de l’espace architectural, puis un CAP Dessinateur d’exécution en communication graphique et un BTS en communication visuelle ou industries graphiques afin de compléter au mieux sa formation.

Qui peut avoir besoin d’une maquette ?

Evidemment la modélisation à taille réduite n’est pas utile à tout le monde. Ce sont surtout les professionnels amenés à réaliser des projets de construction demandant du temps et de l’argent.

Par conséquent, il est toujours mieux, avant de construire le bâtiment ou l’objet imaginé à l’échelle 1:1 de produire un prototype, qui permettra de se rendre compte de la faisabilité du projet. Ainsi, ce sont surtout les industries du bâtiment, industries chimiques ou encore industries automobiles qui auront besoin de ce type de réalisations.

L’industriel du bâtiment peut avoir besoin d’une maquette pour s’assurer que le bâtiment en projet sont réalisables, et éventuellement s’ils satisfont les clients qui l’ont commandé. Pour prendre un exemple précis, si un promoteur demande la construction d’appartements, il peut être très utile pour l’industriel du bâtiment de designer son bâtiment en modèle réduit, et pas seulement sur plan, avant de lancer la construction.

L’industriel de la chimie peut recourir à des modélisations réduites afin de présenter des prototypes de produits qui ne peuvent pas être encore construits « en vrai », c’est-à-dire qu’il s’agit pour lui de s’assurer de l’utilité, la fonctionnalité et de la possibilité de construction de son projet, en particulier si ce projet demande l’utilisation de matériau dangereux.

Enfin, l’industriel de l’automobile peut recourir à des prototypes fonctionnels, qui peuvent autant être de tailles réduites que à l’échelle 1:1. L’industriel peut alors présenter son projet avec une maquette animée.

Pourquoi avoir recourir à une maquette ?

La modélisation à taille réduite a plusieurs objectifs et peut être utilisé dans plusieurs situations :
L’objectif le plus évident de ce type de réalisation a déjà été évoqué : la présentation à d’éventuels clients, que le professionnel doit convaincre. Elles permettent de présenter précisément les aspects les plus difficiles à se représenter ou même de proposer un tout nouveau type de construction.

Mais il faut noter que la modélisation à taille réduite peut également être un outil pédagogique très efficace. Etudiants et stagiaires apprenant le métier peuvent alors travailler sur cette modélisation sans risquer de mal manipuler l’objet représenté. Très souvent, cela est utilisé pour l’ingénierie chimique ou automobile qui fournissent aux étudiant des reproductions de pièces de machines.

Par conséquent, la modélisation à taille réduite peut être utilisée dans le cadre scolaire. La plupart du temps, elle pourra être utilisée dans les salons commerciaux, les foires ou les forums professionnels, où il est toujours plus représentatif de proposer aux visiteurs des reproductions de vos projets plutôt que des photographies. Grâce à cela, les visiteurs pourront se rendre compte de la qualité de vos projets grâce à une reproduction de haute fidélité.

Enfin, quelques organisations recourent parfois aux modélisations à taille réduite de leur propre bâtiment afin de servir de plan de guidage. Ce type de représentation permet souvent de mieux se situer dans les bâtiments en question, surtout s’ils sont grands. Par exemple, quelques musées ont déjà eu recours à ce type de plan plutôt que d’installer des cartes à plat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *