Comment sécuriser sa porte pour ne pas se faire cambrioler ?

Par ce que ça n’arrive pas qu’aux autres, votre domicile peut à tout moment être victime de cambriolage ou d’une tentative d’effraction.

Dans les premières 24 heures, il convient de procéder à certaines actions en vue de reporter à la situation aux forces de l’ordre. Après, il convient de sécuriser son domicile pour que le problème de se reproduise pas. Quelle démarche suivre ? Comment procéder pour sécuriser sa porte contre les malfaiteurs ?

Les réflexes à développer en cas de cambriolage

1

Vous venez de découvrir une tentative d’effraction à votre domicile ? Des cambrioleurs ont pu y accéder et voler quelques affaires précieuses ? Alors, il convient de développer certains réflexes.

D’abord, vous devez prévenir la police de la situation. Procédez, par la suite, au dépôt d’une plainte au sujet des objets volés. Pour pouvoir être remboursé, il convient d’informer votre compagnie d’assurance de l’incident avec une lettre recommandée.

Expliquez dans cette dernière les détails de la tentative d’effraction ou du cambriolage en présentant une liste des objets et des affaires volés. Si votre chéquier ou votre carte bleue a été dérobé, il convient de faire opposition.

Vous souhaitez prévenir d’autres incidents et sécuriser votre porte pour éviter la reproduction des cambriolages ? C’est une excellente décision. A cet effet, il convient de faire appel à un serrurier compétant de Paris 8.

Sécuriser sa porte n’est pas plus un choix…

N’attendez pas le cambriolage pour y penser ! Sécurisez votre porte en faisant appel à un serrurier de confiance. Plusieurs solutions se présentent devant vous pour prévenir ce type d’incidents.

Opter pour une porte blindée : Cette solution est un rempart très fort et efficace contre les cambrioleurs. Ces derniers vont être découragés et vont vite renoncé en raison du temps et des matériels nécessaires pour ouvrir une telle porte.

Conserver sa porte tout en la blindant : Vous pouvez, en effet, garder votre porte à son état et l’envelopper d’une plaque d’acier. Le bâti, la face intérieure et les deux tranches doivent être tous couverts d’acier pour sécuriser la porte.

Cette solution est fortement recommandée lorsque la porte est en bois peu épais. Un telle porte laisse libre court aux cambrioleurs. L’effraction est, ainsi, très facile et simple. Vous pouvez opter pour le blindage « pivot » ou le blindage « tôle ». Le premier se distingue par un renfoncement des gonds.

Choisir des cornières anti-pinces : C’est une solution extrêmement performante pour réduire le risque d’effraction avec un pied de biche. En effet, ces cornières sont très rigides et bien vissées autour de la porte. De plus, elles empêchent aussi les malfaiteurs d’insérer un levier en vue d’exercer une pression sur la porte du côté de la serrure.

De plus, les cambrioleurs ont toujours tendance à détruire l’encadrement de la porte. Leur objectif est d’atteindre les fixations murales. Ces dernières peuvent facilement être protégées par les cornières anti-pinces.

Pour conclure….

Les cambriolages et les effractions sont des incidents qui ne sont pas rares et qui n’arrivent pas qu’aux autres. De ce fait, il convient de bien réagir dans de telles situations.

En effet, il faut éviter la panique et rester calme pour développer les bons réflexes. Informer les forces de l’ordre, déclarer la liste des objets volés, faire opposition en cas de vol de votre chéquier ou de votre carte bleue….

Tous sont de bon réflexes mais il convient aussi de sécuriser sa porte pour minimise le risque d’effraction. Beaucoup de solutions sont utilisées. On peut évoquer la porte blindée ou le blindage d’une porte simple. On peut aussi opter pour les cornières anti-pinces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>