Suivez le guide du prêt personnel en ligne

Le crédit personnel en ligne fait partie des crédits de consommation. Ainsi, il propose un financement à rembourser à court ou à long terme. Ce prêt présente le grand avantage de ne pas exiger d’hypothèque, de caution ni de garantie. Il affiche également un taux fixe, la majorité du temps. La durée du remboursement de la somme octroyée dépend des revenus mensuels de l’emprunteur et de sa possibilité de remboursement. Elle peut s’étaler entre 6 à 84 mois selon chaque organisme prêteur. Cette durée est définie au préalable et ne pourrait pas être révisée pendant la vie du prêt, sauf dans le cas d’un remboursement anticipé. Il existe le prêt personnel affecté et le prêt personnel non affecté. Le premier est un crédit amortissable dédié à un achat ou un projet précis. Il comporte un taux fixe et une mensualité stable. Pour l’avoir, l’emprunteur doit fournir la preuve d’utilisation de son prêt. L’emprunteur doit rembourser chaque mois une partie du fond prêté ainsi que les intérêts correspondants. Pour le second type de prêt personnel, l’emprunteur n’a pas à donner de justificatif d’utilisation de son prêt.

Les informations qu’un emprunteur doit savoir

De toute évidence, l’emprunteur doit connaître avec certitude le coût total de son prêt et sa durée de remboursement. Cela, afin de se prémunir de toute éventuelle mauvaise surprise et tracas financiers. Dans la pratique, l’emprunteur doit comprendre que plus un crédit se porte sur une longue durée, plus son coût sera élevé. Par contre, les mensualités à rembourser seront réduites. Afin de mieux appréhender la différence, le recours à un simulateur et comparateur de crédit est impératif. Ce recours permet d’anticiper autant sa capacité de remboursement, ses mensualités, la durée du prêt personnel en ligne et les différences de taux entre plusieurs banques et établissements prêteurs.

Un contrat de prêt transparent

En ce qui concerne le contrat de prêt, il doit présenter l’offre de prêt d’une manière transparente, selon la loi Lagarde du 2 juillet 2010. Ainsi, le contrat de crédit doit mentionner clairement les éléments qui suivent :

–          le montant total de l’emprunt et la durée du crédit,

–          le montant d’argent à rembourser chaque mois,

–          le montant global du crédit (incluant les intérêts et les frais divers),

–          le taux annuel effectif global (le TAEG),

–          les formules de remboursement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *