Les étapes à suivre pour organiser les obsèques d’un proche

Le décès d’un être cher est toujours douloureux. Hormis de faire face à ce terrible évènement, l’exécution des démarches en parallèle est nécessaire pour préparer les obsèques.

Ce qu’il faut faire dans les 24 heures après le décès

Votre proche est décédé dans un centre hospitalier ou dans une maison de retraite ? Contactez le médecin de l’établissement pour faire le constat de décès et ainsi obtenir un certificat médical. S’il est décédé autre part, faites appel à un responsable médical pour enregistrer le décès. En cas de mort accidentelle de suicide, contactez les forces de l’ordre de votre localité pour réaliser le procès-verbal avec les causes du décès. Si l’agence de pompes funèbres ne prend pas en charge la déclaration du décès, rendez-vous à la mairie où votre proche est décédé pour l’effectuer. Apportez le certificat de décès ou le procès-verbal avec votre pièce d’identité et celle du défunt ou le livret de famille. Récupérez plusieurs copies de l’acte de décès à la municipalité. Trouvez les pompes funèbres correspondantes dans l’annuaire ou en ligne pour organiser les obsèques. Effectuez un devis comparatif pour obtenir le meilleur prix. Si votre proche est décédé chez lui, transportez sa dépouille dans une salle funèbre si nécessaire.

Les procédures à suivre pendant les jours suivants le décès

Si votre proche est décédé dans un centre hospitalier, le transport sa dépouille par les pompes funèbres se fera dans les prochaines 48 heures soit à son domicile, soit dans une chambre funéraire. En général, l’agence des pompes funèbres se charge d’obtenir l’autorisation de crémation ou d’inhumation à la maire. Informez-vous si votre proche décédé a souscrit un contrat d’obsèques ou non. Si tel est le cas, ce contrat financera les funérailles ou peut-être même l’organisation. S’il n’en existe pas et que votre situation financière est faible, faites une collecte funéraire en ligne. Chaque proche du défunt pourra offrir leur aide tout en participant au financement des obsèques. Faites des recherches en ligne pour évaluer le coût des funérailles suivant la localité. La crémation ou l’inhumation doit au plus tard être organisée dans les six jours suivant le décès.

Ce qu’il faut dans les sept jours suivants le décès

Une semaine après la mort de votre proche, contactez sa banque pour l’informer de son décès. Celle-ci pourra ainsi bloquer ses comptes. Cherchez les renseignements sur l’existence ou non d’un contrat de prévoyance. Celui-ci pourrait prévoir une rente ou même un capital pour les obsèques. Faites appel à la mutuelle où votre proche s’était inscrit. Celle-ci pourrait verser un capital de décès. Contactez la sécurité sociale au cas où le défunt serait salarié. Vous pourrez peut-être obtenir le capital décès. Informez son employeur pour qu’il verse le solde de tout compte de votre proche. Prévenez également l’ensemble des organismes susceptibles de verser divers services à votre proche décédé. Pour plus d’informations, cliquer ici pour organiser les funérailles d’un proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *